Publié le 30 octobre 2020

● Informations Coronavirus ●

Afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, le président de la République a décidé le 28 octobre 2020, de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

 

Pour les départements et régions d’Outre-mer, seule la Martinique est concernée par ce confinement.

Martinique

Les déplacements y sont donc interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • Déplacements à destination ou en provenance :

    • Du lieu d'exercice ou de recherche d'une activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ;

    • Des établissements ou services d'accueil de mineurs, d'enseignement ou de formation pour adultes mentionnés aux articles 32 à 35 du décret ;

    • Du lieu d'organisation d'un examen ou d'un concours ;

  • Déplacements pour fréquentation d’un établissement culturel autorisé ou d’un lieu de culte ; déplacements pour effectuer des achats de biens ou de services dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile ;

  • Déplacements pour effectuer des consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et pour l'achat de médicaments ;

  • Déplacements, pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, pour la garde d'enfants, ainsi que pour les déménagements ;

  • Déplacements des personnes en situation de handicap et, le cas échéant accompagnées de leur accompagnant ;

  • Déplacements sans changement de lieu de résidence, dans la limite de trois heures quotidiennes,en plein air liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;

  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;

  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

 

Précisions sur lieux autorisés à ouvrir

  • Les magasins de vente, relevant de la catégorie M, sont autorisés à accueillir du public dans les conditions de nature à permettre de réserver à chacun des clients une surface d’au moins 8 m2.

  • Les parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines ; Les plans d'eau, berges de rivières, forêts

  • Les plages peuvent être fréquentées en journée pour des activités physiques, mais sont interdites d'accès entre 19 heures et 5 heures. Les activités nautiques et de plaisance sont possibles si elles sont liées à une activité sportive.

  • Tout pique-nique, consommation d’alcool ou de repas est strictement interdit sur les plages, le long des cours d’eau et des plans d’eau

 

L’interdiction des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de six personnes est applicable à l’ensemble des plages, des berges de rivières, des forêts et des places de la Martinique.

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

 

Se rendre en Outre-mer

Concernant les transports aériens vers les Outre-mer, le test dans les 72h avant embarquement est une obligation systématique.

Il n'est donc pas possible de se rendre dans les Outre-mer sans avoir présenté le résultat négatif d'un test. C'est une protection indispensable pour nos territoires.

Au regard des restrictions de déplacement dans l'hexagone liées au confinement, les voyageurs qui se rendent à un aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter, le billet d'avion et un document leur permettant de justifier ce déplacement.

En outre, selon la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux (professionnels, sanitaires, familiaux) au départ et à l'arrivée dans les territoires, pour adapter les mesures aux flux et aux destinations. Les justificatifs sont alors contrôlés par les compagnies aériennes.

Dans les autres territoires où le virus circule moins vite, les gestes barrières doivent continuer à être respectés et chaque préfet a pris des mesures précises pour endiguer sa propagation.

Retrouvez territoire par territoire ces mesures :

 

 


 

 

La Réunion

Le port du masque est obligatoire dans l’espace public et partout sur la voie publique dans toutes les communes. Les réunionnais doivent partir du principe qu’en dehors de leur domicile le masque est obligatoire partout et tout le temps.

Seules les personnes en situation de handicap, faisant du sport (jogging, randonnée, vélo) ou se déplaçant dans des espaces naturels très peu fréquentés sont autorisées à ne pas porter de masque ;

 

Interdiction des rassemblements dans l’espace public

Rassemblements plus de 6 personnes interdits sur la voie publique, ou dans les lieux ouverts au public notamment les plages, dans les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs, les jardins, les aires de pique-nique amenés et tous autres sites utilisés à cet usage ;

  • Les pique-niques sont interdits sur les plages et sur les aires dédiées. La consommation de nourriture ou de boisson dans l’espace public est interdite.

L’accès aux plages et aux aires de pique-nique reste autorisé pour la pratique sportive, la promenade, la baignade, les sports nautiques et la pêche de loisir.

Établissements recevant du public

Protocole sanitaire sous contrôle dans les centres commerciaux, magasins, musées, jardins Surface minimale de 4 m² par personne présente au sein de l’établissement, capacité maximale affichée et visible depuis la rue et port du masque obligatoire – Le nombre de personnes ne comprend pas le personnel de l’établissement. La surface prise en compte est la surface ouverte au public. ;

 

Vols

Interdiction des déplacements au départ ou à destination de La Réunion sauf sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé ou un motif professionnel ;

 

Source :

http://www.reunion.gouv.fr/mesures-de-lutte-contre-la-covid-19-applicables-a-a7368.html

 

 

Guyane

  • Tout rassemblement, réunion ou activité de plus de 6 personnes sur la voie publique, ou dans un lieu ouvert au public, sont soumis à l’obtention préalable d’une autorisation préfectorale. Le formulaire de demande d’autorisation n’évolue pas et est téléchargeable sur le site internet des Services de l’État en Guyane. Toutes les autorisations accordées précédemment restent valables.
  • Limitation à 6 personnes par table, venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans les bars et restaurants.
  • Dans les bars et restaurants, enregistrement des noms et prénoms des personnes accueillies, ainsi que les informations permettant de les contacter. Ces informations sont conservées par le gérant de l’établissement pendant une durée de 15 jours avant destructions, et ne peuvent être utilisées que pour l’identification et le suivi des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé COVID-19.
  • Distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées dans l’ensemble des lieux recevant du public assis, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Cette règle ne s’applique pas aux groupes, dans la limite de 6 personnes.
  • Affichage visible de la capacité maximale d’accueil de l’établissement depuis la voie publique.
  • Le port du masque est obligatoire dans l’espace public.

Interdiction de déplacement de 00h à 5h du lundi au dimanche (excepté pour Iracoubo, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Saint-Elie et Saül – aucune restriction de circulation)

La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite sur tout le territoire (excepté pour Iracoubo, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Saint-Elie et Saül).

Interdiction de vente d’alcool à emporter de 18 h à 8 h pour les communes (excepté pour Iracoubo, Montsinéry-Tonnegrande, Ouanary, Régina, Saint-Elie et Saül).

Les frontières restent fermées.

Le confinement des personnes vulnérables reste indispensable.

Source :
https://www.facebook.com/notes/pr%C3%A9fet-de-la-r%C3%A9gion-guyane/plan-dadaptation-progressive-des-mesures-de-freinage/10221445975532452/?sfnsn=mo

 

 

Saint-Barthélemy et Saint-Martin

  • Les débits de boisson et les restaurants ferment à minuit ;
  • Les rassemblements de groupes de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique ;
  • Les rassemblements de plus de 6 personnes dans les établissements recevant du public doiventêtre obligatoirement déclarés en Préfecture ;
  • Le port du masque est obligatoire dans l’ensemble des établissements recevant du public et dans les rues les plus fréquentées ;Les établissements recevant du public doivent faire appliquer la règle du 4m² par personne ;
  • Les restaurants peuvent continuer à accueillir des clients sans dépasser le nombre de 6 personnes par table, le port du masque y est obligatoire pour le personnel et les clients qui se déplacent et l’ensemble des clients doit être assis.

 

 

Guadeloupe

  • Rassemblements de plus de 6 personnes interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public, quelle que soit l’activité réalisée : sportive, culturelle, amicale, cultuelle sauf cérémonies funéraires, transports, marchés, manifestations revendicatives
  • Interdiction des déplacements par avion ou navire vers la Martinique et Saint-Martin sauf motifs impérieux (sanitaires, professionnels ou familiaux)
  • Port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans lors de tout rassemblement de plus de 3 personnes, dans les rues fréquentées (présence d’école, de restaurant, d’administration, d’hôtel, etc.) et dans tous les établissements recevant du public (administrations, hôtels, médiathèques, stades, restaurants, etc.)
  • Centres commerciaux, magasins, musées, zoos, jardins: Surface minimale de 4 m² par personne présente au sein de l’établissement, capacité maximale affichée et visible depuis la rue et port du masque obligatoire – Le nombre de personnes ne comprend pas le personnel de l’établissement. La surface prise en compte est la surface ouverte au public.
  • Bars et restaurants: Bars et discothèques fermés. Activités dansantes strictement interdites. Ouverture des restaurants jusqu’à minuit max., restauration assise, interdiction de la vente d’alcool à emporter et respect d’un protocole renforcé : groupes de 6 personnes max., 1m entre chaque chaise ou chaque groupe, capacité maximale affichée et visible depuis la rue, carnet de rappel, port du masque obligatoire
  • Fêtes: Interdiction de toute activité dansante (sauf pratique sportive en club)
  • Vente d’alcool à emporter et consommation d’alcool sur la voie publique interdites de 20h à 6h
  • Salles de sport et gymnases: Autorisation à huis clos de la pratique individuelle pour les salles de sport privées et des activités sportives pour les mineurs encadrés par des associations sportives agréées ou pour les publics scolaires et universitaires (gymnases)
  • Lieux de culte: Distance minimale d’un mètre entre chaque personne ou groupe de six personnes du même foyer maximum
  • Port du masque obligatoire Salles polyvalentes, de réunion, de réception,...
  • Fermeture des ERP de type L (salles polyvalentes, d’audition, de conférence, de réunion, de quartier, ou associatives) sauf exceptions (cinémas, théâtre, justice, etc. - détail mentionné dans l’arrêté préfectoral)
  • Discothèques: Fermeture au public des ERP et activités de type P ( discothèques, laser games, bowlings, escape games)
  • Plages, carbets et rivières: Accès autorisé de 5h à 19h – Groupes de 6 personnes maximum, Interdiction de la consommation d’alcool ou de nourriture à toute heure
  • Stades et piscines non couvertes: Accueil du public autorisé pour les établissements avec des tribunes dans la limite de 300 personnes maximum (hors pratiquants et encadrants) et d’une distance minimale d’un siège vide entre chaque personne – Interdiction de la vente à emporter au sein de ces établissements – Port du masque obligatoire

Source :
http://www.guadeloupe.gouv.fr/content/download/21727/134741/file/29%20octobre%202020%20-%20Adaptation%20locale%20des%20mesures%20annonc%C3%A9es%20par%20le%20Pr%C3%A9sident%20de%20la%20R%C3%A9publique.pdf

 

 

Mayotte

Le port du masque est obligatoire dans l’intégralité du département pour toute personne de plus de 11 ans,

Les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique sont interdits y compris pour les fêtes autour de la commémoration de Maoulide et les mariages « Manzaraka » pour une durée minimale de 15 jours

  • Les compétitions et évènements sportifs restent autorisés mais à huis clos, c’est-à dire sans spectateur
  • La vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique seront interdites de 18 heures à 6 heures du matin
  • Les réunions de plus de 6 personnes sur les plages de type « voulés » et les réunions festives de type apéritif en fin de journée sont interdites.
  • L’heure de fermeture des bars et restaurants est fixée à 22h30 les vendredi et samedi soir
  • La diffusion de musique amplifiée dans les bars et restaurants permettant une activité dansante demeure interdite et les discothèques demeurent fermées.
  • Enfin, la pratique religieuse dans les lieux de culte reste autorisée dès lors que les gestes barrières sont rigoureusement respectés (lavage des mains, marquage au sol,
  • distanciation, port du masque…).

Source :

http://www.mayotte.gouv.fr/Politiques-publiques/Sante/CORONAVIRUS-COVID-19/Actualites/Application-de-nouvelles-mesures-relatives-a-l-etat-d-urgence-sanitaire

 

 

Saint-Pierre-et-Miquelon

Saint-Pierre-et-Miquelon n’a pas de mesures sanitaires restrictives en vigueur. 

 

Se rendre à Saint-Pierre et Miquelon

Un test PCR négatif de moins de 72h00 est obligatoire pour se rendre à Saint-Pierre et Miquelon et une septaine est conseillée à l’arrivée.   Concernant les évacuations médicales, les patients en provenance de l’archipel doivent rester à l’isolement sur le territoire canadien.

 

 

Wallis-et-Futuna

Un protocole sanitaire très strict est appliqué à l'arrivée à Wallis-Et-Futuna. Il prévoit notamment une quatorzaine obligatoire sur arrêté préfectoral, pour tous les nouveaux arrivants dans un lieu dédié.
Tout passager à destination de Wallis-Et-Futuna devra fournir un test PCR négatif de moins de 72h avant l’embarquement, un second test PCR sera pratiqué à J+7  de votre arrivée puis à J+13, veille de sortie de quatorzaine.

Une commission validera avant votre départ les motifs impérieux invoqués pour votre voyage. Les voyageurs devront adresser leur demande par courriel à l’adresse électronique suivante : cov@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr

 

 

Contact

Service presse
Mél : mompresse@outre-mer.gouv.fr

Partager