Publié le 29 janvier 2020

Sida Info Service, signature d’une convention avec le ministère des outre-mer pour la création d’une plateforme en Guyane et l’élargissement des horaires d’écoute pour l’ensemble des outre-mer

Paris, le 24 janvier 2020 – Annick Girardin, ministre des outre-mer et Gérard Desborde, président de SIS Association Sida Info Service (SIS), annoncent la signature ce jour d’une convention entre le ministère des outre-mer et l'association.

 

D’un montant de 150 000 euros répartis sur 3 ans, cette convention a pour objet la création d’une plateforme téléphonique et numérique en Guyane, qui sera opérationnelle au 2e semestre 2020.

Un objectif commun : Lutter contre le fléau du VIH en outre-mer

La création de cette plateforme répond à un objectif commun au ministère des outre-mer et de SIS de lutter toujours plus efficacement contre le fléau du VIH qui touche particulièrement les outre-mer, en réduisant les inégalités d’accès à l’information et à la prévention en matière de santé sexuelle et plus particulièrement, sur le VIH et les infections sexuellement transmissibles.

Cette plateforme, ouverte 7 jours sur 7, permettra de prendre le relai de la plateforme nationale et de faire bénéficier aux ultramarins, sur une plage horaire plus étendue de 8h à 23h (heure de Guyane), d’un accès aux services téléphoniques et numériques de SIS.

Une coordination étroite entre les différents partenaires de cette convention

SIS Association, en lien avec le ministère des outre-mer, travaillera en étroite coordination avec les partenaires locaux et le tissu associatif des territoires afin de proposer des services adaptés pour répondre au mieux aux besoins des habitants.

À l’occasion de la signature de cette convention, Annick Girardin s’est rendue ce jour au centre d’écoute SIS de Montreuil afin d’échanger avec les écoutants d’Ile-de-France qui sont chargés d’accompagner les ultramarins qui font appel à leurs services.

« À l’heure où l’État renforce les politiques publiques de prévention contre le VIH, la création de cette plateforme est indispensable », déclare Annick Girardin. « Les taux de séropositivité en outre-mer sont alarmants : la Guyane est encore le département où le taux est le plus élevé de France, il continue de grimper en Guadeloupe. Je m’étais engagée, le 1er décembre dernier, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le VIH, à signer cette convention pour adapter les outils de Sida Info Service aux réalités ultramarines. L’accomplissement de cet engagement, c’est la traduction concrète de l’objectif Zéro exclusion de la Trajectoire outre-mer 5.0. Je remercie SIS et les associations locales pour leur engagement dans la lutte contre ce fléau. » 

Gérard Desborde, président de SIS Association rappelle l’action historique de Sida Info Service dans la relation d’aide à distance : « Notre domaine d’action c’est la lutte contre le VIH, les IST et les hépatites, la prévention, la santé sexuelle et la lutte contre l'homophobie et la transphobie. Pour cela, nous mettons en œuvre un dispositif complet de relation d’aide à distance en santé conjuguant téléphone, sites internet et communications numériques de façon à assurer une couverture large des problématiques de santé.

Nous réalisons plus de 138 000 entretiens par an tous médias confondus. Mais si notre action couvre par principe tout le territoire national, en 2019, nous n’avons répondu qu’à seulement 800 sollicitations provenant des collectivités d’outre-mer. C’est trop peu au regard des prévalences citées dans ses territoires et des besoins des populations. Il était indispensable de corriger l’inaccessibilité à nos services et nous remercions le ministère et Santé Publique France d’être à nos côtés dans la réalisation de ce projet ».

Contact

Ministère des outre-mer

01 53 69 26 74

mompresse@outre-mer.gouv.fr

SIS

Céline KERUZORE

Rédactrice indépendante et Attachée de presse

www.CKpresse.com

06 03 92 15 49

Nathalie COURTIAL

Balad’Autrement

06 78 78 48 56

ncourtial@baladautrement.Paris  

Partager