Publié le 28 septembre 2020

L’État à vos côtés face à la crise

Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 qui touche tout le territoire national, les services de l’État dans les Outre-mer sont particulièrement mobilisés pour agir au plus près des préoccupations des habitants de leur territoire.

 

En Guyane et à Mayotte, où l’état d’urgence sanitaire a été décrété au mois de juillet, les préfets ont vu leurs prérogatives étendues afin de gérer au mieux la maîtrise de l’épidémie. Les mesures de protection comme le port du masque ou celles permettant le respect de la distanciation sociale ont permis d’obtenir des résultats concrets qui ont abouti à une amélioration de la situation épidémiologique mettant un terme anticipé à l’état d’urgence sanitaire depuis le 15 septembre.

 

La fin de l’état d’urgence sanitaire ne signifie pas l’arrêt de l’action de l’État dans les territoires pour accompagner tous les acteurs économiques, associatifs ou sociaux à continuer leur activité. Au contraire, l’État reste mobilisé, particulièrement dans les Outre-mer.

Dans les territoires les plus éloignés l’État reste présent, comme en Guyane où les services de l’État continuent de livrer des masques et des colis alimentaires aux côté de la Croix rouge dans les communes les plus reculées afin de permettre la continuité territoriale en période de crise sanitaire

 

  • 1,3 million de masques approvisionnés par la prefecture et le Conseil départemental ont été distribués aux mahorais
  • 10 jours après l'adressage des masques aux mahorais, la courbe épidémique a commencé à fléchir.
  • Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique à l’école Aristide Maugée (Trénelle) à Fort-de-France à l’occasion de la rentrée scolaire.
  • A Fort-de-France, la cité éducative pilotée localement par la préfecture, la ville et l’académie offre un accompagnement des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans
  • Mardi 15 septembre 2020, le préfet de la région Guadeloupe participe à une remise de masques aux associations agissant dans le champ social de la Basse-Terre
  • En Guyane, le préfet de région a participé à la distribution de colis alimentaires dans les communes les plus isolées, avec l'aide de la croix rouge, du RSMA et des bénévoles des différentes associations locales
  • En Guyane distribution de l'aide avec les stagiaires du SMA et les volontaires de la Croix-rouge
  • Le préfet de Guyane et les volontaires à la rencontre des habitants
    En Guyane

 

Plus généralement, l’État est au rendez-vous de la distribution de masques dans les territoires ultramarins comme à Mayotte où la préfecture et le conseil départemental ont commandé un premier lot de 450 000 masques en tissus. L'objectif était d'équiper gratuitement chaque Mahorais d'autant de masques que nécessaires pour se protéger dans la vie courante. 1,3 million d'équipements de protection individuelle qui seront distribués sur l'intégralité du territoire mahorais.

En Guadeloupe, l’État s’est engagé auprès des personnes les plus fragiles avec la distribution de 345 000 masques à destination des personnes en situation de précarité, des professionnels et des bénévoles qui les accompagnent.

L’accompagnement des acteurs économiques est également une priorité des services de l’État dans ces territoires pour accompagner les entreprises et les demandeurs d’emplois. C’est toute la philosophie du plan France Relance qui sera prochainement décliné territoire par territoire avec des projets concrets pour relancer l’économie dans les Outre-mer.

Contact
Service presse
Tél : 01 53 69 26 74
Mél : mompresse@outre-mer.gouv.fr
Partager