Publié le 8 octobre 2020

Le Service militaire adapté engagé au profit des Outre-mer

Pour soutenir les services publics et les populations, les régiments du Service militaire adapté (SMA) n’ont cessé de participer à la lutte contre le coronavirus.

 

L’épreuve vécue par les populations ultramarines avec l’épidémie du coronavirus montre toute la pertinence du modèle SMA dans les Outre-mer et sa capacité à soutenir rapidement les opérateurs civils et militaires, notamment dans le cadre de l’opération Résilience, tout en s’inscrivant dans la spécificité géographique, démographique, culturelle et infrastructurelle de chaque territoire.

Le SMA est un dispositif du ministère des Outre-mer dédié à l’insertion. Sa nature militaire le rend apte à participer aux missions d’assistance aux populations. C’est pourquoi le ministre des Outre-mer a décidé de mobiliser les sept régiments du SMA dès les premiers temps de la crise. Plus de 2 000 cadres et volontaires du SMA sont ainsi intervenus dans les Outre-mer, sous une multitude de forme : relai d’information, y compris vers les zones les plus isolées, soutien logistique, aide au déploiement d’infrastructures, etc.

Cet engagement se poursuit aujourd’hui encore sur les territoires dans lesquels la situation sanitaire n’est pas stabilisée. A titre d’exemple, le régiment du Service militaire adapté de Guadeloupe poursuit les distributions d’équipements de protection au profit des populations tandis celui de Guyane maintient sa participation à la plateforme alimentaire de la Croix-Rouge.

  • Le RSMA de Guyane mobilisé sur toute la chaine logistique pour l'acheminement de l'aide jusqu'au population
  • Le RSMA et la Croix-rouge engagés pour l'aide à la population de Saint-Laurent-du-Maroni
  • Opération logistique à l'aéroport avec les stagiaires du RSMA de Guyane
  • Les stagiaires du RSMA sont qualifiés aux métiers de la logistique
Contact

Service presse
Mél : mompresse@outre-mer.gouv.fr

Partager