Publié le 16 février 2021

Le ministère des Armées déploie des soignants militaires supplémentaires à Mayotte

Compte-tenu de la situation sanitaire à Mayotte, le Président de la République a décidé de renforcer le soutien médical déployé sur place.

 

  • Le 16 février, 14 militaires supplémentaires du Service de santé des armées (SSA) ont été déployés à Mayotte pour armer cinq lits de réanimation supplémentaires.
  • Ces mesures s’ajoutent aux capacités déjà projetées par les armées : les personnels militaires sont désormais en mesure d’accueillir dix patients en état de réanimation.
  • 53 militaires du SSA et de l’armée de Terre sont désormais déployés à Mayotte.

 

À Mayotte, compte tenu de la situation sanitaire liée à la pandémie Covid-19 et de ses variants, un confinement de l’île a été décidé depuis le 5 février pour trois semaines. 

Le 7 février, un « Module militaire de réanimation » (MMR) des armées, composé de 39 militaires (31 du SSA et huit de l’armée de Terre) et de 1200 kilogrammes de fret, a été acheminé à Mayotte pour ouvrir cinq lits de réanimation supplémentaires au sein du Centre hospitalier de Mayotte (CHM).

Compte tenu de la situation sanitaire à Mayotte, le Président de la République a décidé en Conseil de défense que le soutien sur place serait renforcé.

Le 15 février, le patrouilleur Le Malin a ainsi acheminé 30 bouteilles de dioxygène et deux palettes de concentrateurs d'oxygène afin de renforcer les moyens médicaux.

Le 16 février, 14 militaires supplémentaires, deux médecins réanimateurs et 12 soignants du SSA ont été projetés pour renforcer les capacités du MMR du Centre hospitalier de Mayotte, afin d’augmenter sa capacité d’accueil de cinq à dix lits de réanimation.

Contact

 

Centre media du ministère des Armées : media@dicod.fr
 

Service presse du ministère des Outre-mer : mompresse@outre-mer.gouv.fr