Publié le 10 mars 2021

Le Gouvernement décide l’envoi de renforts sanitaires pour aider Wallis-et-Futuna à faire face à ses premiers cas de Covid-19

Paris, le 10 mars 2021 - L’archipel de Wallis-et-Futuna connaît depuis samedi dernier ses premiers cas de Covid-19. À cette heure, 48 personnes ont été testées positives, trois personnes sont hospitalisées dont une en réanimation. Pour enrayer l’épidémie, des premières mesures ont été prises le 7 mars, complétées par un confinement sur tout le territoire de la collectivité décidé à compter du mardi 9 mars 2021 à 5h00 (heure de Wallis-et-Futuna), et ce pour une durée d’au moins 14 jours. Un arrêté préfectoral en date du 8 mars 2021 détermine les interdictions générales de déplacement et leurs dérogations strictement limitées aux impératifs professionnels ou de santé.

 

Afin de lutter plus efficacement contre la propagation de l’épidémie :

  1. Une campagne de tests est actuellement en cours pour identifier puis isoler et protéger les personnes ayant été au contact de personnes contaminées. Depuis le 6 mars, ce sont près de 900 tests qui ont été réalisés. Cette campagne de dépistage s’intensifiera avec l’arrivée de nouveaux tests et d’un nouvel automate dès le 10 mars. 16 000 tests seront envoyés dans les prochains jours.
  2. Parallèlement, des investigations sont en cours pour préciser l’origine de l’épidémie dans l’archipel. Les conclusions seront rendues publiques dans une logique de complète transparence.
  3. En complément, des moyens matériels sont attendus dans l’archipel dès le 10 mars. La réserve sanitaire est mobilisée. Plus de 50 professionnels de santé permettront de venir renforcer les capacités d’hospitalisation au cours des prochaines semaines.
  4. L’approvisionnement en vaccins est prévu dans les meilleurs délais afin de permettre la vaccination du plus grand nombre de Wallisiennes et de Wallisiens, et de Futuniennes et Futuniens. L’objectif est de limiter le risque de survenue de formes graves mais aussi de contribuer à lutter contre la diffusion du virus. Cette campagne de vaccination devra aller de pair avec le strict respect des gestes barrières, dont le port du masque.

 

Afin d’assurer la continuité territoriale sur ce territoire de la République, les liaisons aériennes nécessaires seront maintenues. Elles permettront notamment d’approvisionner le territoire en tests, masques et vaccins. Un protocole sanitaire strict sera respecté par les compagnies aériennes

 

Les mesures d’aide économique d’urgence mises en place par le Gouvernement (fonds de solidarité et prêt garanti par l’Etat) permettront de compenser les pertes des entreprises empêchées de poursuivre leur activité.

 

Le Gouvernement assure la gestion de la crise sanitaire, en lien avec le préfet, administrateur supérieur de Wallis-et-Futuna et avec les autorités civiles et coutumières locales. En coordination avec l’agence de santé et les personnels de soin locaux, les services de l’Etat sont pleinement mobilisés pour renforcer les capacités sanitaires du territoire afin d’apporter les soins et traitements utiles aux personnes atteintes par le virus, pour faire respecter les mesures de confinement et garantir le respect des gestes barrières.

Contact

Contacts presse :

Cabinet du ministre des Outre-mer

Mél : mompresse@outre-mer.gouv.fr

Cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé

Mél : sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr

Partager