Publié le 17 décembre 2020

France Relance | 8 premiers projets d’investissements productifs soutenus dans les Outre-mer par le fonds d’accélération aux investissements industriels dans les territoires

Paris, le 18 décembre 2020 - Dans le cadre du déploiement du plan « France Relance » présenté par le Gouvernement début septembre, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ont présenté, ce jour, les 8 premiers lauréats du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, en Outre-Mer.

 

Dans le cadre du déploiement du plan « France Relance » présenté par le Gouvernement début septembre, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, ont présenté, ce jour, les 8 premiers lauréats du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, en Outre-Mer.

 

Dans les Outre-mer, l’industrie constitue un levier fort de la relance de l’activité économique, compte tenu du poids des secteurs de l’agroalimentaire, de la construction, des énergies, des nouvelles technologies ou du spatial. 8 intercommunalités de la Guyane, de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Réunion bénéficient déjà du programme national « Territoires d’industrie » pour accompagner, en lien avec les Régions-Collectivités, les plans d’actions territoriaux animés par les élus et les acteurs industriels mobilisés au niveau local.

 

Afin de répondre à l’urgence économique et sociale dans le contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 et à l’objectif de rebond, le Gouvernement a mis en place des mesures massives de soutien à la reprise de l’activité des entreprises et à la relance de notre économie. Le plan « France Relance » présenté par le Gouvernement le 3 septembre dernier bénéficie pleinement aux Outre-mer : au moins 1,5 milliard d’euros seront consacrés d’ici fin 2022 à des projets dans les territoires ultramarins.

Pour permettre aux entreprises industrielles de rebondir après la crise, Agnès PANNIER-RUNNACHER a annoncé, dans le cadre de « France Relance », le lancement du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022.

Ce fonds de soutien livre dès aujourd’hui ses premiers effets et permet d’accélérer la réalisation d’investissements industriels importants dans les Outre-mer.

Ces 8 premiers projets lauréats, situés en Guadeloupe, Martinique, Guyane et à La Réunion, représentent plus de 5,7 millions d’euros de subventions mobilisées par France Relance pour un total de plus de 26,2 millions d’euros d’investissements productifs. Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et d’accélérer la transition écologie des territoires ultramarins avec à la clé la création de plus de 50 emplois.

Des projets de production de l'électricité à partir du gaz issu de la fermentation des déchets, de construction de bâtiments de production, d’implantation de nouveaux processus de production, contribueront notamment à la modernisation de l’industrie tout en limitant l’impact environnemental.

Sébastien LECORNU, Ministre des Outre-mer, a déclaré :

« Le plan de relance poursuit sa déclinaison dans les Outre-mer, qui bénéficient de l’ensemble des mesures de soutien aux entreprises. Je me réjouis de la sélection de ces premiers projets d’entreprises dans les DROMs, qui concourent à la modernisation des entreprises d’Outre-mer, et au renforcement de la compétitivité des territoires ultra-marins. Ces premiers projets ont vocation à être suivi par d’autres, dans les DROMs et les COMs en 2021 et 2022, qui s’ajouteront au 1,5 milliard d’euros fléchés sur l’Outre-mer. J’invite les entreprises d’Outre-mer qui ont des projets de développement à candidater, dès que possible, à ces appels à projets.»

Agnès PANNIER-RUNACHER, Ministre déléguée chargée de l’Industrie, a déclaré :

« Il n’y a pas de grande économie sans industrie. Et le cœur battant de cette industrie, ce sont nos territoires. Ce "Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires" permet, concrètement et dès aujourd’hui, de relocaliser dans nos régions des activités stratégiques et créatrices d’emploi. Ces premiers effets du plan de relance dans les Outre-mer sont le résultat d’une mobilisation de terrain, en parfaite collaboration entre les services de l’Etat et ceux des collectivités engagées dont je salue le travail mené ces dernières semaines. »

 

Présentation des entreprises lauréates

DISTILLERIE LONGUETEAU – Capesterre-Belle-Eau, Guadeloupe

Le projet vise à permettre l’augmentation de ses capacités de production de rhum vieux.  Cet investissement couvrira la construction d'un bâtiment qui abritera 1500 tonneaux en bois, une salle de stockage de produits finis et matières sèches, une salle d'embouteillage avec 3 cuves tampons de 3000 litres, des locaux pour le personnel avec une salle de déchets pour matières recyclables, des consignes, un local technique, un emplacement pour un futur chais et un parking pour véhicules légers et 4 véhicules lourds. Le projet représente un investissement industriel de plus de 4,5 millions d’euros.

YANA WASSAI – Montsinéry-Tonnegrande, Guyane

Le projet consiste en la valorisation des produits agricoles locaux et plus particulièrement des graines de WASSAÏ. Cet objectif se traduit par l’intégration de méthodes innovantes dans les processus de transformation déjà en place, générant ainsi de nouveaux emplois et permettant la création de nouveaux produits finis. Le projet représente un investissement industriel de plus de 706 000 euros. 3 nouveaux emplois directs pourront être créés grâce à ce projet.

GOV' ENVIRONNEMENT – Cayenne, Guyane

Le projet consiste à produire de l'électricité à partir du gaz issu de la fermentation des déchets enfouis dans l’Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux exploitée par la société GOV'Environnement. Ce projet vertueux pour le territoire permettra de produire 1 GWh par an pendant au moins 8 ans améliorant ainsi l’impact environnemental global des déchets en Guyane. Le projet représente un investissement industriel de plus de 3,7 millions d’euros.

SOLAMAZ – Cayenne, Guyane

Solamaz, entreprise spécialisée dans la fabrication de lampadaires solaires photovoltaïques intelligents et autonomes et dans le développement, la construction, l’exploitation et la maintenance de centrales solaires en autoconsommation, s’inscrit directement dans la transition énergétique avec un projet durable : une énergie propre, renouvelable et gratuite. L’entreprise investira dans un nouvel actif industriel afin de gagner en autonomie, augmenter ses capacités de production et répondre aux nombreux besoins, en Guyane, dans la grande région amazonienne et plus généralement à l’international. Le projet représente un investissement industriel de 628 000 euros. 3 nouveaux emplois directs pourront être créés grâce à ce projet.

BIO STRATEGE GUYANE – Cayenne, Guyane

AmazonActiv Valley, est un projet de Silicone vallée des produits naturels écologiques et biosourcés de Guyane française, un site unique industriel permettant de fédérer et structurer les divers acteurs de la filière des ingrédients et matières premières végétales d'Amazonie française.  Ce projet est amorcé par la phase de mise à l'échelle commerciale du portefeuille de produits d'innovation de la start-up BIO STRATEGE GUYANE et par le déploiement de son offre de services de recherche appliquée sur mesure et de Contrôle Qualité des bioressources et produits tropicaux et amazoniens. Le projet représente un investissement industriel de plus de 6,8 millions d’euros. 23 nouveaux emplois directs pourront être créés grâce à ce projet.

GLASS TER' NATIVE – Saint-Benoît, La Réunion

Le projet vise à construire des unités régionales de traitements des déchets de verre, en les transformant en matériaux à valeur ajoutée qui seront redistribués en circuits-courts. Le montant du projet vise à acquérir le foncier, construire l'usine, l'équiper en machines, recruter des compétences et lancer l'exploitation. Le projet représente un investissement industriel de 3,7 millions d’euros. 10 nouveaux emplois directs pourront être créés grâce à ce projet.

ARCHIPEL BOIS HABITAT-BOURBON BOIS EXPERIENCE – Saint-Pierre, La Réunion

Le projet consiste dans le financement d'une usine de production pour le développement d'une activité de fabrication de structures bois et de charpentes industrielles pour la construction de maisons individuelles, d'immeubles et de rénovation. Cette usine et les dépôts de brevets en cours vont permettre un accroissement d’activité et la production de matériaux annexes et codexes. Le projet représente un investissement industriel de plus de 2,9 millions d’euros. 12 nouveaux emplois directs pourront être créés grâce à ce projet.

GAZ DOM – Ducos, Martinique

Le projet consiste en l’acquisition d’une usine de production et conditionnement de gaz industriels : Azote, Dioxygène et Dioxyde de Carbone et fluides frigorigènes. GAZ DOM souhaite ainsi construire un bâtiment sur un terrain à Ducos et investir dans du matériel de conditionnement et de production. Ce programme vise également à acquérir une ligne de réépreuve des emballages industriels, diminuant ainsi les allées et venues des contenants de gaz en métropole. Le projet bénéficiera représente un investissement industriel de plus de 3 millions d’euros. 3 nouveaux emplois directs pourront être créés grâce à ce projet.

 

 

Contact

 

Service presse

 

Cabinet de Sébastien Lecornu
mompresse@outre-mer.gouv.fr
 

Cabinet d’Agnès Pannier-Runacher
presse@industrie.gouv.fr

Partager