Publié le 15 mars 2018

Salon du livre 2018 - Le livre entre terres et mers

La 38e édition du salon du livre de Paris se tient au Parc des expositions, porte de Versailles du 16 au 19 mars. Le ministère des outre-mer vous y accueille, stand P11, pour vous faire découvrir les éditeurs et auteurs venus des outre-mer.

Les écrivains ultramarins portent au plus profond d’eux-mêmes, la mer, espace de rigueur et de liberté, et leur terre, solide ancrage de leur histoire, de leur passé. Ils ont tous en partage le français comme langue de création. Nombre d’entre eux, impliqués dans la vie culturelle et artistique locale, participent à la défense et à l’illustration d’une ou plusieurs langues dites régionales. Presque tous sont les dépositaires d’une mémoire collective dont la richesse se donne à lire au fil de leurs livres.
La littérature ultramarine a une véritable spécificité, loin des clichés et des stéréotypes, « Mon pays n’est pas une carte postale », clame Chantal SPITZ.
Les écrivains français d’outre-mer ont une forte influence dans leur environnement régional. L’écrivain réunionnais Axel GAUVIN, publié aux éditions du Seuil, est immédiatement traduit dans les pays avoisinants que sont l’Afrique australe, l’île Maurice et Madagascar. De la même façon, l’écrivain mahorais Nassur ATOUMANI, de par sa proximité avec les Comores, pénètre plus facilement le marché du Moyen-Orient.
De Pierre LOTI, Henry de MONTHERLANT, André GIDE, Émile ZOLA à Aimé CÉSAIRE, Patrick CHAMOISEAU ou Maryse CONDÉ, il y a comme une filiation cachée ou un passage de témoin singulier. L’écrivain français le plus traduit dans le monde entier depuis des dizaines d’années reste l’antillais Alexandre DUMAS !
Le Salon du livre est l’occasion de parcourir les terres et les mers de ces écrivains qui font rayonner la France !

Partager