Publié le 14 décembre 2016

Martinique - Culture

La Martinique connait une vie culturelle très active et riche d’une forte tradition populaire et d’une grande vitalité musicale, artistique et littéraire.

La Guadeloupe aura apporté une contribution majeure à la littérature française avec des figures comme Aimé Césaire et Edouard Glissant, prix Renaudot pour 1958 avec La Lézarde ; Patrick Chamoiseau, natif de Fort-de-France a reçu le Goncourt 1992 avec Texaco. Le zouk, musique et danse antillaise, y est très populaire, né durant la période de l’esclavage, zouk se perpétue depuis lors.

L’économie coloniale avec ses habitations laisse de nombreux vestiges qui sont autant d’étapes des circuits culturels. En 1902, la Montagne Pelée entre en éruption et détruit intégralement la ville de Saint-Pierre quelques jours avant le second tour des élections législatives. Les ruines de Saint-Pierre et de son cachot qui abrita le seul survivant de cet épisode sont un important lieu touristique.

Jardin de Balata
© Comité Martiniquais du Tourisme - L. Olivier
Partager

À voir aussi