Publié le 20 septembre 2017

#MARIA • Point de situation 20 septembre 2017 - 7h

Depuis dimanche, l’ouragan Maria frappe les Antilles, avec une force inédite et une trajectoire instable. Après la Martinique où il n’a occasionné que des dégâts matériels, il a atteint la Guadeloupe dans la nuit de dimanche à lundi. Classé en catégorie 4, il a ensuite impacté les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, placées en vigilance de niveau violet prévoyant ainsi le confinement de la population et l’interdiction des déplacements.

En Martinique

En Martinique, 70 000 foyers ont été privés d’électricité et 50 000 foyers d’eau potable, certaines unités de production ayant été impactées par les coupures d’électricité. De nombreux axes routiers ont été obstrués par des coulées de boues, des arbres et des poteaux électriques, des déviations sont mises en place.

L’aéroport de Fort-de-France a été rouvert au trafic commercial.

Le bilan fait état de deux blessés graves et de deux blessés légers.

 

En Guadeloupe

En Guadeloupe, où les reconnaissances aériennes n’ont pas encore pu être effectuées à cause de la météo, 80 000 personnes, soit 40% de la population, sont privées d’électricité. En prévention, le réseau d’eau potable a été coupé. De nombreux axes routiers sont infranchissables et des inondations dans le Sud de l’île rendent difficile le rétablissement de la circulation.

A l’aéroport de Pointe-à-Pitre, seuls les avions militaires sont autorisés à atterrir mais les vols commerciaux reprendront dans la journée du mercredi 20 septembre.

A Pointe-à-Pitre, les inondations sont importantes : plus d’un 1m d’eau à certains endroits de la ville. L’accès au port est donc impossible et des dégâts à l’hôpital ont été constatés.

Toutes les télécommunications ont été coupées à Marie-Galante et l’acheminement de vivres est rendu impossible.

Suite à la chute d’un arbre, une personne est décédée. Les populations sont invitées à prendre leurs précautions et à rester à l’abri.

 

Renforcement du dispositif de sécurité et de renforts

Des patrouilles de police et de gendarmerie ont été déployées pour garantir l’ordre public. Repliés sur la Guyane pendant le passage de l’ouragan, l’A400M et 2 avions militaires sont en cours de redéploiement vers la Martinique.

Lorsque la météo le permettra, 2 pumas en provenance de la Martinique seront envoyés vers les Saintes et Marie-Galante pour des opérations de reconnaissance aérienne.

A 7h, heure locale, l’avion militaire avec à son bord 160 personnels de la Sécurité civile arrivera en Guadeloupe pour renforcer les équipes déjà sur place. Les 1 000 sapeurs-pompiers de Guadeloupe sont à pied d'oeuvre pour organiser les opérations de déblaiement et le secours aux populations.

Aux Antilles, le dispositif de secours et de sécurité est armé pour faire face aux nombreuses missions sur place :  1 153 personnels de la Sécurité civile (sapeurs-pompiers, militaires et bénévoles associatifs), 721 gendarmes et 923 policiers présents en Guadeloupe.

Lundi 18 septembre, 431 tonnes d'eau et 12 tonnes de nourriture ont été acheminées vers Saint-Martin pour permettre une autonomie de 36 heures. Une vigilance particulière a été portée sur les infrastructures fragilisées par l'ouragan Irma (émetteurs, usine de désalinisation) pour que les opérations de reconstruction et de remise en service puissent reprendre après le passage de l'ouragan Maria.

Dans un point de situation à la presse, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a tenu à exprimer son soutien à la population d'outre-mer, touchée par le plus fort épisode climatique depuis 30 ans. Il a ajouté que la ministre des Outre-mer Annick Girardin retournera dès ce mercredi en Guadeloupe et à Saint-Martin, au contact des services de l'Etat et des populations.

Une réunion interministérielle se tiendra à Matignon ce mercredi 20 septembre pour continuer le travail de reconstruction et l'accompagnement de l'Etat des régions touchées.

Contact
Service de presse
Annick Girardin : 01 53 69 26 74
Retrouvons-nous sur les réseaux : #outremer
Twitter : @AnnickGirardin - @loutremer
Facebook :  @annickgirardin.fr - @lesoutremer
Partager