Publié le 19 septembre 2017

#MARIA >La Guadeloupe en vigilance Violette

Depuis ce lundi 18 septembre à 20h00, la Guadeloupe est placée en alerte violet cyclonique. Retrouvez ici tous les bulletins météo, les communiqués de la préfecture et les consignes de sécurité à la population.

Rappel des mesures de sécurité individuelles - alerte violet

  • Rester à l’écoute des conditions météo diffusées à la radio et à la télévision, respecter les consignes des autorités.
  • Rester à l’abri et NE SORTIR SOUS AUCUN PRETEXTE.
  • S’éloigner des ouvertures pour éviter les projections de verre en cas de bris.
  • Se réfugier si possible dans la pièce la plus sûre de votre habitation.
  • Se préparer à subir des coupures d’électricité et d’eau potable.
  • N’utiliser le téléphone qu’en cas d’absolue nécessité.
  • En toute situation, rester calme et ne pas paniquer.
  • Attendre impérativement les consignes diffusées sur les radios avant de changer de posture.
  • Il est interdit de circuler à pied ou en voiture sous peine de sanctions, même si les opérations de secours peuvent intervenir ponctuellement.
  • Ne pas utiliser de feu à flamme nue.
  • Couper le courant électrique du réseau.

 

Bulletin météo du 19 septembre à 06h21
Episode n°20-GD
Niveau de vigilance : VIOLET / Danger : Cyclone
Validité :
Début d'événement : en cours
Fin estimée : mardi 19/09/2017 à 15h légales.
Situation en cours : Ouragan de catégorie 4 MARIA
Position estimée le 19-09-2017 à 09 UTC : 16.0 N 62.3 W
Distance de la Guadeloupe au centre du phénomène : 92 km
Déplacement : ouest-nord-ouest 300 degrés à 15km/h - Pression au centre : 934 hPa
Vent max sur 1 mn : 135 nœuds Rafales : 165 nœuds
 
Prévisions :
L'Ouragan Maria se situe à 06h légales à environ 70 km à l'ouest de Basse-Terre et continue de s'éloigner en mer des Caraïbes.
Les vents vont s'orienter au secteur sud-est dans les heures à venir, en restant violents ce matin. Des rafales de l'ordre de 150 km/h voire davantage en montagne, affecteront encore le Sud de la BasseTerre. Sur le reste de l'archipel, le vent est un peu moins violent, mais les rafales seront tout de même comprises entre 120 km/h et 150 km/h.
Il faudra attendre au moins jusqu'à 10h pour que la vitesse moyenne du vent ne dépasse plus 70 à 80 km/h et que les rafales dépassant les 100 km/h se raréfient.
La mer est grosse, avec des creux atteignant 6m environ sur le sud de la Basse-Terre et le long littoral caraïbe. Dans le Petit Cul-de-Sac marin et vers Marie-Galante, la mer va commencer à s'amortir progressivement et les déferlements sur les rivages vont devenir moins violents, mais il faudra attendre la fin de l'après-midi pour que la hauteur des vagues devienne inférieure à 3m.
Des phénomènes de submersion se sont produits par endroits dans la rade de Pointe-à-Pitre, dans la zone de Moudong à Jarry, et sur Petit Bourg , avec une surcote d'environ 50 cm.
Par ailleurs, les fortes vagues pénétrant en côte caraïbe risquent également de submerger certaines parties du littoral dans les prochaines heures, surtout entre Vieux Fort et jusqu'à Bouillante.
Enfin, les pluies associées à MARIA sont abondantes. Des passages pluvieux très intenses, parfois orageux, sont encore en vue une bonne partie de la journée, ces pluies provoquent des inondations fortes par endroits.
 
Données observées :
Valeurs de vent mesurées en fin de nuit :
  • 148 km/h à Baillif,
  • 136 km/h à Neufchâteau Capesterre-Belle-Eau,
  • 135 km/h à Gourbeyre,
  • 159 km/h à Bellevue Pointe-Noire
Quantités de pluie tombées sur l'épisode:
  • 459 mm à Matouba, dont 78 mm en une heure,
  • 210 mm à Baillif, 259 mm à Vieux-Habitants,
  • 209 mm au Raizet.
 
Bulletin météo du 19 septembre à 03h00
Le centre de MARIA était à 2h ce mardi à 20 km des Saintes, et il va commencer à s'éloigner lentement de l'archipel de la Guadeloupe. MARIA a très légèrement perdu de son intensité en traversant la Dominique, il est à nouveau de catégorie 4.
Les vents vont s'orienter au secteur sud-est dans les heures à venir, en restant très violents jusqu'aux premières heures du jour. Des rafales de 150 à 180 km/h, voire davantage en montagne, affecteront la Basse-Terre. Sur le reste de l'archipel, le vent est un peu moins violent, mais les rafales seront tout de même comprises entre 120 km/h et 150 km/h.
Il faudra attendre au moins jusqu'à 10h pour que la vitesse moyenne du vent ne dépasse plus 70 à 80 km/h et que les rafales dépassant les 100 km/h se raréfient.
La mer est grosse, avec des creux atteignant 8m sur le sud de la Basse-Terre et le long du littoral caraïbe. Dans le Petit Cul-de-Sac marin et vers Marie-Galante, la mer va commencer à s'amortir progressivement d'ici le lever du jour et les déferlements sur les rivages vont devenir moins violents, mais il faudra attendre la fin de l'après-midi pour que la hauteur des vagues devienne inférieure à 3m.
Des phénomènes de submersion se sont certainement produits par endroits dans la rade de Pointe-à- Pitre, dans la zone de Moudong à Jarry, et sur Petit Bourg , avec une surcote d'environ 50 cm. Par ailleurs, les fortes vagues pénétrant en côte caraïbe risquent également de submerger certaines parties du littoral dans les prochaines heures, surtout entre Vieux Fort et Vieux Habitants.
Enfin, les pluies associées à MARIA sont abondantes. A 2h ce mardi, on relevait déjà des cumuls de pluie compris entre 100 et 200 mm sur la Basse-Terre, 50 à 100 mm sur la Grande-Terre. Des passages pluvieux très intenses sont encore en vue une bonne partie de la journée, ces pluies provoqueront des inondations fortes par endroits.
 
Bulletin météo du 18 septembre à 23h57
MARIA est à 0h à 50 km des Saintes, et le mur de l'oeil passera probablement assez près de Terre de Bas vers 3h ce mardi, puis 2h plus tard à environ 20 à 30 km au large de la ville de Basse-Terre.
Les vents de nord-est soufflent déjà à plus de 120 km/h depuis 22 h hier lundi. L'épisode des vents les plus violents est imminent et va durer jusqu'à mardi début de matinée. Des vents moyens de 180 km/h et des rafales à 220 km/h, voire davantage sur les hauteurs, sont donc à redouter sur le sud de l'archipel pendant plusieurs heures. Ces vents extrêmes sont concentrés près de l'oeil. Ailleurs sur le territoire, les vents moyens seront plutôt voisins de 100/120 km/h et s'accompagneront de rafales de l'ordre de 150 km/h. Le vent s'oriente au secteur sud-est en fin de nuit.
Avec l'éloignement de l'ouragan, le vent diminuera nettement en intensité au cours de la journée de mardi.
La mer est déjà très grosse, les creux dépasseront 10 m dans les heures qui viennent sur le sud de l'archipel. Les déferlements seront très violents jusqu'en début de matinée de ce mardi sur les rivages de Marie-Galante, du petit Cul de sac marin et du sud de la Basse-Terre. Des submersions localisées sont probablement en cours sur les parties basses de ces rivages. Par ailleurs, une submersion marquée en rade de Pointe-à-Pitre, dans la zone de Moudong à Jarry, et sur Petit Bourg est attendue autour de 3h du matin (conjonction avec la marée haute). La surcote prévue est d'environ 50 à 70 cm.
Lorsque MARIA atteindra la Caraïbe, très tôt ce mardi, les fortes vagues pénétrant en côte caraïbe risquent également de submerger certaines parties du littoral, surtout entre Vieux Fort et Vieux Habitants.
Enfin, les pluies associées à MARIA sont particulièrement abondantes. Il est déjà tombé jusqu'à 22h hier 70 mm à Vieux Habitants et Basse-Terre et 146 mm à Saint Claude Matouba. Des pluies très intenses et continues sont attendues entre 3h et environ 12h ce mardi. Sur le sud de la Basse-Terre côté caraïbe, 400 mm supplémentaires sont probables pendant cette période. Sur le reste du territoire des quantités d'eau de l'ordre de 200 mm sont très probables. Tout est en place pour que de fortes inondations se produisent.
A partir de mardi après-midi, avec l'éloignement de MARIA, les pluies prendront un caractère plus discontinu mais peuvent encore apporter de bons cumuls par endroits.

Contact
Service de presse
Annick Girardin : 01 53 69 26 74
Retrouvons-nous sur les réseaux : #outremer
Twitter : @AnnickGirardin - @loutremer
Facebook :  @annickgirardin.fr - @lesoutremer
Partager