Publié le 29 novembre 2016

La Réunion - Vie culturelle

Les 845 000 habitants de cette île de 2512 km² font vivre une culture originale traversée des influences multiples de l’Europe, l’Afrique, l’Inde, la Chine, l’océan Indien, à 9500 km de la métropole. On retrouve ces influences lors de nombreuses fêtes et cérémonies religieuses tout au long de l’année (fêtes chrétiennes, Nouvel An tamoul et chinois, dipavali, marches sur le feu, Aïd el-Kébir etc.)

Le paysage artistique est dominé par les musiques actuelles qui comptent 200 à 300 groupes allant des professionnels confirmés aux semi-amateurs, beaucoup s’exprimant à partir de musiques traditionnelles modernisées par les musiques amplifiées.
La littérature a connu un développement puissant dans les années 1980 et le début des années 1990. De jeunes auteurs participent aujourd’hui à l’essor de la littérature réunionnaise, avec des maisons d’édition locales bien vivantes et plusieurs librairies importantes.
 
La danse connaît une dynamique créative notable avec plusieurs compagnies chorégraphiques professionnelles. La création théâtrale a enregistré un élan dans les années 1980 avec le Théâtre Vollard et Talipot dans les années 1990 ; une dizaine de compagnies travaillent actuellement, dont les compagnies Théâtre des Albert et Acte 3.
 
L’île dispose d’une vingtaine de salles de spectacles bien équipées, avec un Centre dramatique régional (Centre dramatique de l’océan Indien à Saint-Denis), deux Scènes conventionnées, deux scènes de musiques actuelles, un Office départemental de la culture qui gère deux théâtres, le reste étant constitué de salles communales. Il s’y s’ajoute un centre de ressources, le Pôle régional des musiques actuelles (PRMA). La présence des bibliothèques publiques est fortement marquée dans le paysage culturel avec deux bibliothèques du Département, vingt bibliothèques municipales complétées par quinze annexes et huit médiathèques.
 
La création cinématographique est représentée essentiellement par le court métrage. La production audiovisuelle est significative grâce à une politique volontariste de soutien initiée par la Région et appuyée par l’Etat. L’exploitation a connu récemment un développement important du fait de la création de deux multiplexes. L’île est bien équipée en salles obscures et en compte une vingtaine. Quatre structures oeuvrent dans le domaine de l’art contemporain : le Fonds régional d’Art contemporain (FRAC), l’Artothèque départementale, le Lieu d’art contemporain à Saint-Pierre et la Galerie Gounod à Saint-Denis.
 
L’île dispose d’un certain nombre de musées. Beaucoup retracent son histoire ou présente certains pans de la culture réunionnaise, comme le musée Léon Dierx ou le musée de la canne à sucre Stella Matutina. Ils présentent également la faune et la flore de l’île, comme le centre Kélonia pour les tortues ou le Muséum d’histoire naturelle. On peut également citer la Maison du volcan, récemment rénovée, qui étudie le Piton de la Fournaise, l’un des volcans les plus actifs au monde. et dispose de nombreuses activités ludiques et pédagogiques.
 
La Réunion est également connue pour sa musique. Si le maloya et le séga sont au cœur de la culture musicale réunionnaise, le département accueille chaque année de nombreux festivals aux styles musicaux éclectiques (Manapany festival, Leu Tempo, le Sakifo ou encore les Electropicales).
 
Les produits pays
Partager

À voir aussi