Publié le 7 décembre 2016

Inauguration du Train des Outre-mer >Intervention d'Ericka BAREIGTS, Ministre des outre-mer - Train des Outre-mer

Intervention d'Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer à l'occasion de l'inauguration du Train des Outre-mer en Gare de Lyon, à Paris, en présence de George Pau-Langevin, députée de Paris, de François Baroin, président de l'AMF, et de Michel Fremder, président de Trains Expo Évènements de la SNCF.

Seul le prononcé fait foi
 
 
Mesdames et messieurs les Députés,
Mesdames et messieurs les Sénateurs, en particulier Monsieur le Sénateur François BAROIN, Président de l’Association des Maires de France
Mesdames et messieurs les Conseillers de Paris,
Monsieur le Président de Trains Expo Evénements, Michel FREMDER,
 
Je suis ravie d’inaugurer avec vous aujourd’hui le Train des Outre-mer.
 
Je souhaiterais tout d’abord remercier tous ceux qui ont permis la réalisation de cette belle exposition itinérante, et notamment George PAU-LANGEVIN, ici présente.  
 
La SNCF et sa filiale Trains Expo Evénements ont été d’une aide précieuse. Toutes les équipes du groupe ont fait preuve d’un grand professionnalisme et d’un engagement constant qui méritent d’être salués.
L’Association des Maires de France et des présidents d’intercommunalité a également participé à cette aventure. Lors de toutes les étapes du train à travers l’Hexagone, nous pourrons à travers les dialogues des territoires échanger les bonnes pratiques entre nos collectivités.
 
Plus de vingt partenaires se sont mobilisés pour que le train des Outre-mer visite 12 villes de l’Hexagone. Je veux tous sincèrement les remercier pour leur participation, leur soutien et leur enthousiasme.
Le Train des Outre-mer permettra de montrer nos territoires tels qu’ils sont à l’ensemble de nos concitoyens : c’est un projet que je défends depuis longtemps ! C’est donc un véritable plaisir d’inaugurer aujourd’hui, en tant que Ministre des Outre-mer, cette exposition qui sillonnera à travers tout l’Hexagone.
 
***
 
Le Train des Outre-mer répond à une belle ambition : celle de mieux faire connaître la diversité de la France qui fait sa force.
Car la France est océanique sans en avoir totalement conscience ni en tirer un motif particulier de fierté.
Grâce aux Outre-mer, la France est présente dans tous les océans. Grâce aux Outre-mer, la France s’étend sur 11 fuseaux horaires
Cette présence mondiale, dans les deux hémisphères et sur de nombreuses latitudes, nous offre de grandes opportunités.
La Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et Wallis et Futuna contribuent au rayonnement et à l’influence de notre pays dans cet espace stratégique qu’est la région Pacifique.
Tout comme la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane ou Saint-Pierre-et-Miquelon qui sont aux portes des Amériques.
Tout comme Mayotte et La Réunion qui sont au cœur de l’Océan Indien, le grand bassin des échanges de ce monde.
Les Outre-mer constituent un ensemble unique et envié à l’heure de la mondialisation. Au cours de mes entretiens avec mes interlocuteurs  étrangers, j’entends souvent : « Quelle chance vous avez d’être présent partout ! ».
Pourtant, cela n’est pas toujours connu ni reconnu par les Français eux-mêmes !
 
Je pense à ces mots d’Aimé CESAIRE qui écrivait à l’attention des adeptes de la petite France : « Insensés qui croyez que la France n’est que ce pays compris entre Alpes et Pyrénées ! ».
 
Le Train des Outre-mer permettra de mieux faire connaître les Outre-mer, leur culture, leur histoire et leurs richesses dans l’Hexagone.
 
Cette exposition, qui visitera pas moins de 12 villes étapes, donnera  une image plus juste des Outre-mer, de ce qu’ils sont aujourd’hui.
 
Un train, c’est la promesse d’un voyage. Mais un train, c’est aussi un lien entre les territoires, c’est une liaison entre deux villes ou  deux régions.
 
Dès lors, quel plus beau lieu, quel lieu plus symbolique que celui-ci pour conduire les Français de l’Hexagone vers les Outre-mer? Le Train que nous inaugurons aujourd’hui ne dessert pas des villes de l’Hexagone. Il relie en fait tous les territoires ultramarins à  l’Hexagone.
 
La venue du Train des Outre-mer sera associée à un riche programme d’animations culturelles, de conférences et de débats dans chacune des villes traversées.
Les publics scolaires participeront à cet événement exceptionnel et visiteront le Train des Outre-mer : il est nécessaire que, dès le plus jeune âge, tous soient conscients de la diversité de leur pays. 
Conscients et je dirais même fiers.
 
Car, au-delà de leur position géographique, nous pouvons être fiers de nos Outre-mer, de leur formidable énergie, des atouts considérables dont ils disposent et qui font rayonner la France océanique.
Le Train des Outre-mer vous apprendra sans doute que plus de 50 langues ou dialectes sont encore parlés à travers les différents territoires ultramarins : c’est une richesse incroyable pour notre  diversité culturelle !
Il vous apprendra peut-être que les Outre-mer comptent plus de 13 000 espèces, c’est plus que tout le continent européen réuni!
Il vous fera connaître l’excellence et le dynamisme des territoires ultramarins. « Terres d’innovation » est d’ailleurs le sous-titre de cette exposition : il confirme la place centrale de l’innovation, sous toutes ses formes, au sein des économies ultramarines. Du centre spatial de Kourou en Guyane à l’écosystème des startups en plein développement à la Réunion, les Outre-mer inventent leur modèle de développement.
 
*
 Je veux conforter et renforcer cette dynamique.
 
Dès ma nomination, j’ai voulu, avec le soutien du Président de la République et du Premier ministre, que nous portions un changement de vision pour les Outre-mer.
Il fallait d’abord changer notre vision des relations entre l’Hexagone et les Outre-mer. Alors qu’une logique ascendante, où l’Etat imposait ses décisions à nos territoires, prédominait auparavant, nous voulons écouter toutes les parties prenantes pour construire ensemble. Il s’agit là d’une vraie  révolution conceptuelle !
 
Cette co-construction des politiques publiques avec les partenaires locaux nous permet de gagner en efficacité et en pertinence. Elle garantit par ailleurs que les spécificités de chaque territoire soient prises en compte.
Le Projet de Loi Egalité réelle Outre-mer répond à cette ambition. Il va permettre de construire, avec les acteurs locaux, en partenariat avec l’Etat, des politiques publiques  différenciées, adaptées à chaque territoire. Ce n’est qu’en partant des attentes, des besoins et des spécificités des acteurs locaux qu’un nouveau modèle de développement économique et social sera forgé.
 
La nouvelle stratégie que je défends pour les Outre-mer passe, en second lieu, par la mobilité des Ultramarins, et notamment des plus jeunes ! Beaucoup d’entre eux partent vers l’Hexagone afin de suivre leurs études ou de mener des stages. Nous faciliterons, avec la loi égalité réelle, leur mobilité dans leur environnement régional. Les échanges linguistiques pour les scolaires, seront soutenus. Et nous faciliterons le retour des jeunes ultramarins partis, en formation ou en stage, dans l’hexagone, jusqu’à 5 ans après la fin de leur formation. Il nous faut aider ces jeunes talents à revenir, s’ils le souhaitent, au sein des territoires ultramarins. Le Projet de Loi que nous défendons contient des dispositions qui vont en ce sens. Il s’agit là d’une belle avancée !
 
 Nous devons donc renforcer la mobilité entre l’Hexagone et les Outre-mer, entre les Outre-mer eux-mêmes et au sein des Outre-mer également. Dans cette gare, comment ne pas rappeler que la question des transports et particulièrement des transports de proximité est une question cruciale pour nos territoires ?
 
Le nouveau modèle de développement des Outre-mer implique, enfin, une meilleure intégration régionale. Nous l’avons dit précédemment : la situation géographique des Outre-mer est une  extraordinaire opportunité. A nous d’en tirer pleinement parti ! Le nouveau dispositif de l’aide au fret, qui figure parmi les dispositions du projet de loi Egalité Réelle Outre-mer, permettra de développer les échanges économiques dans les grands bassins régionaux des Outre-mer.
 
***
Mesdames et messieurs,
 
Nous pouvons être fiers d’inaugurer aujourd’hui le Train des Outre-mer. C’est un très beau projet qui se concrétise !
 
Cette exposition montrera, dans tout l’Hexagone, la richesse et la diversité de nos territoires.
 
Je souhaite donc un plein et entier succès au Train des Outre-mer, à chacune de ses étapes et je ne doute d’ailleurs pas qu’il le rencontrera !
 
Que ce Train fasse mieux connaître les Outre-mer et leur Histoire, leur culture, leur environnement, à des milliers de Français !
 
Qu’il projette une image plus juste de ce que sont les Outre-mer aujourd’hui !
 
Qu’il fasse – enfin ! - réaliser à tous nos concitoyens que la France est un pays Océanique !
 
Après Lille et Paris, le programme du train des Outre-mer :

Jeudi 08/12 à STRASBOURG (10h-16h)

Vendredi 09/12 à LYON PERRACHE
Samedi 10/12 à MARSEILLE ST CHARLES
Dimanche 11/12 à MONTPELLIER
Lundi 12/12 à TOULOUSE MATABIAU
Mardi 13/12 à LIBOURNE (10h30-18h)
Mercredi 14/12 à LA ROCHELLE
Jeudi 15/12 à TOURS
Samedi 17/12 à NANTES
Dimanche 18/12 à BREST

Bonne visite, n'hésitez pas à poster vos photos avec le hashtag :
#traindesoutremer

Contact
Services de presse
► Ericka Bareigts : 01 53 69 26 74
 
    Retrouvons-nous sur les réseaux : #outremer
    Twitter : @ebareigts - @loutremer
    Facebook : @erickabareigts974 - @lesoutremer
    Instagram : @ebareigts
Partager

À voir aussi