Publié le 29 novembre 2016

Guyane - Info pratique

Toutes les informations pratiques pour préparer un séjour, ou une installation en Guyane

Décalage horaire

Le décalage horaire est de : - 4 heures en hiver et – 5 heures en été. Exemple : en hiver, lorsqu’il est midi (12 h 00) à Paris, il est 08 h 00 à Cayenne.

Téléphone

Pour joindre le département, composer le 05.94 + les 6 chiffres du numéro de votre correspondant.

Monnaie - Banques

Depuis le 1er janvier 1999, la monnaie légale est l’euro.
Toutes les grandes banques sont représentées dans le département.
Les chèques compensables sont rarement acceptés.

Electricité

220 volts ; prises françaises.

Animaux domestiques

L’importation d’animaux carnivores domestiques dans les départements d’Outre-Mer est soumise à quelques précautions sanitaires.
  • L’animal devra impérativement être identifiable par tatouage ou puce électronique.
  • Un certificat international de bonne santé établi par un vétérinaire praticien datant de la semaine précédent le départ vous sera demandé par la compagnie aérienne ;
L’introduction d’animaux de compagnie autres que les carnivores domestiques fait l’objet d’une réglementation particulière, il est donc recommandé de prendre contact avec la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) ou la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Protection des Populations (DDCSPP) de votre département avant votre départ.

Environnement

Le parc naturel régional de Guyane : en Guyane, le conseil régional travaille depuis 1991 à un projet de parc naturel régional centré sur les réserves naturelles de la Basse Mana et des marais de Kwa.
Les 4 communes concernées et la région ont approuvé au 1er trimestre 2000 un projet de charte et le principe de la création d’un syndicat mixte pour la gestion du futur parc.
Consultés, la fédération des parcs puis le Conseil National des Parcs Naturels ont, à leur tour, émis un avis favorable à la création de ce parc en octobre 2000.

Santé

La Guyane est un département français : elle bénéficie d’un réseau de structures sanitaires et de professionnels de santé.
 
Les infrastructures publiques de la Guyane comprennent un centre hospitalier doté d’un service psychiatrique à Cayenne, un autre à Saint-Laurent du Maroni, un centre médico-chirurgical à Kourou. Une antenne de l’Institut Pasteur est implantée à Cayenne. Il existe en outre trois cliniques privées. Dans chaque commune, on trouve un centre de santé. Un centre de repos et de convalescence est implanté à Montsinéry.
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire (sauf pour les séjours de très courte durée).
 
La prévention contre le paludisme est fortement recommandée : la principale mesure de prévention consiste à se protéger contre les piqûres de moustiques. Cette mesure peut s’accompagner de la prescription par un médecin d’un traitement médicamenteux, mais celui-ci ne sera envisagé qu’au cas par cas, en fonction de la destination exacte, de la durée du séjour ainsi que de la tolérance au traitement. Si un traitement médicamenteux a été entrepris, il est impératif de ne pas le stopper et de continuer le traitement quatre semaines après le retour.
 
En savoir plus :

Social

La sécurité sociale s’applique comme en métropole en matière d’assurance maladie, d’accidents du travail et d’assurance vieillesse. La couverture sociale est la même que dans un département métropolitain.
Les allocations familiales sont alignées sur le niveau métropolitain. Les prestations sociales telles que l’allocation pour jeune enfant et l’allocation parentale d’éducation ont été également alignées ou étendues dans les mêmes conditions qu’en métropole. Cependant, des mesures spécifiques subsistent :
  • l’allocation familiale au premier enfant au-delà de 3 ans ;
  • le complément familial de 3 à 5 ans ;
  • la prestation spécifique de restauration scolaire.
L’aide sociale (à la famille, aux personnes âgées) est active et en grande partie décentralisée. Le taux du SMIC est aligné sur celui de la métropole, ainsi que le Revenu Minimum d’Insertion (RMI).
Depuis 1995, un établissement public, l’agence d’insertion, est chargée de piloter le dispositif d’insertion et de définir le programme départemental d’insertion et le programme de tâches d’utilité sociale.

Dessertes aériennes et maritimes

La Guyane est reliée par air et par mer à la métropole, aux Etats-Unis d’Amérique, à l’Amérique du Sud, aux Antilles françaises. Elle dispose d’un aéroport international à Rochambeau, près de Cayenne. La compagnie locale, Air Guyane, assure les liaisons entre les villes intérieures.
La Guyane est desservie par Air France et par Air Caraïbes.
Compagnies maritimes : CGM, Marfret, Chargeurs réunis.
 
En savoir plus :

Médias

Les deux principaux titres de la presse écrite guyanaise sont le quotidien " France Guyane " et le quadri-hebdomadaire " Presse de Guyane ". S’y ajoutent quelques périodiques locaux et les journaux et magazines édités en métropole.
Le service public de radio-télévision est assuré sur deux canaux par RFO (Réseau France Outre-Mer) qui retransmet des programmes de France Télévision, d’Arte et de France 5 et produit des programmes régionaux.
 
Il existe une chaîne de télévision privée en Guyane : Antenne Créole Guyane (ACG).
 
Depuis fin 1998, la télévision par satellite ainsi que le câble sont accessibles assurant ainsi une offre de programmes comparable à celle de la métropole.
Les programmes radio de RFO sont constitués d’émissions produites localement et d’émissions reprises de radio France.
 
Par ailleurs, les radios locales privées sont nombreuses et témoignent d’une grande vitalité.
 
En savoir plus :
La préfecture de Guyane
Partager

À voir aussi