Publié le 29 novembre 2016

Guyane - Histoire

La Guyane est habitée déjà 5 000 ans avant notre ère par plusieurs peuples Amérindiens, notamment les Arawaks, les Palikurs puis les Caraïbes. La côte guyanaise est longée par Christophe Colomb lors de son troisième voyage en 1498.

Au cours du XVIe siècle, plusieurs tentatives européennes échouent à implanter une colonie durable. En 1604, le territoire est baptisé France équinoxiale mais les maladies et les guerres contre les Amérindiens déciment les expéditions successives.
 
Le territoire est si hostile que la Révolution française installe le premier bagne dans les environs de Cayenne. Les bagnards composent jusqu’à 15% de la population locale au XIXe siècle. Ce n’est qu’en 1946 que le dernier bagne ferme définitivement et les prisonniers sont rapatriés en métropole. L’esclavage est aboli par les décrets du 27 avril 1848 impulsés par Victor Schœlcher et ne sera proclamé que le 10 juin en Guyane, le temps qu’il arrive de Paris par bateau. La Guyane devient une colonie avec un conseil général élu en 1878 et est représentée depuis 1879 sans discontinuité au Parlement.
 
En 1946, comme la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion, la Guyane devient un département d’outre-mer. La Guyane est choisie en 1964 pour accueillir le nouveau centre spatial français en raison de sa proximité avec l’équateur. Les fusées profitent ainsi de la dynamique de la rotation de la Terre pour gagner en vitesse. En 2008, les Guyanais refusent à 68,9% le changement vers un statut de territoire autonome et en 2010, ils choisissent de fusionner la région et le département dans une collectivité territoriale unique.

 

Îles du Salut
Photo du service optique CSG
Partager

À voir aussi