Publié le 23 mars 2017

CP - EB >Mouvements sociaux en Guyane : la ministre poursuit le dialogue

La Guyane connait depuis quelques jours une série de mouvements sociaux au cours desquels le dialogue entre leurs représentants et les autorités publiques n’a cependant jamais cessé.

Les parlementaires guyanais et le président de la Collectivité Territoriale de Guyane ont appelé l’attention du Gouvernement dans le but d’apporter des réponses concrètes aux inquiétudes exprimées par les citoyens guyanais.
 
C’est pourquoi, en plein accord avec le Président de la République et le Premier ministre, la Ministre des Outre-mer Ericka BAREIGTS propose une démarche visant à la fois, à traiter sans délai les problèmes immédiats, à finaliser le contenu du Pacte pour l’Avenir de la Guyane  mais aussi à lancer en urgence les travaux d’élaboration pour la Guyane d’un plan de convergence prévu par la loi de programmation relative à l’Egalité Réelle Outre-mer.
 
Dans cette perspective, plusieurs réunions préparatoires seront organisées à Paris à compter du mardi 28 mars entre les représentants des parties qui ont exprimé leurs revendications, les élus guyanais et les ministères concernés.
 
Ces réunions s’articuleront autour de trois thèmes :
  • l’économie, avec pour perspectives les mesures à prendre pour développer l’activité et soutenir la commande publique ;
  • la santé, afin d’examiner en particulier les situations des établissements hospitaliers de Cayenne (CHAR) et de Kourou (CMCK) ;
  • la sécurité, dans l’optique de décider de mesures concrètes en termes de renforts et d’organisation des services en charge de la sécurité intérieure.
 
Dans le même temps, d’autres thématiques feront l’objet de concertations sur place, en Guyane, en matière d’éducation, d’agriculture, d’équipements et des autres sujets abordés lors des discussions menées récemment.
 
Une rencontre avec le président de la CTG et les parlementaires pourra se tenir à l’issue de ces réunions préparatoires pour finaliser le Pacte pour l’avenir de la Guyane, sur la  base des éléments contenus dans le dernier projet et enrichis par la discussion de ces derniers jours, et pour définir une méthode de travail pour l’élaboration du Plan de convergence pour la Guyane.
 
Cette initiative est une réponse concrète et immédiate à la crise que traverse la Guyane. La Ministre appelle les responsables des différents mouvements et organisations à se saisir de cette opportunité.  La levée des blocages permettrait que ces discussions se déroulent dans un climat apaisé et constructif.
Contact
Services de presse
► Ericka Bareigts : 01 53 69 26 74
Retrouvons-nous sur les réseaux : #outremer
Twitter : @ebareigts - @loutremer
Facebook : @erickabareigts974 - @lesoutremer
Instagram : @ebareigts
Partager